Publié par Longueur d'Ondes

« Juniors » Hervé Bourhis & Half Bob

On le sait : la musique peut être une passerelle vers le monde adulte. Un déclencheur, voire un amplificateur.

L’occasion de s’affranchir de son éducation et construire des idéaux, fusent-ils naïfs. Et même restreinte à un rôle d’accompagnant passif, elle cristallise une époque… Nos vies sont ainsi parsemées de bandes originales éphémères, sorte de madeleines de Proust avec leur lot de sensations oubliées.

Pour ces deux ados provinciaux se sera le groupe américain Dinosaur Jr. qui servira de prétexte au road trip initiatique. Prétexte car la musique y est spectatrice d’une prise de conscience du monde et de soi-même.

L’âge con est ainsi balayé par l’expérience : la fugue comme palliatif d’un déficit d’attention parentale, la dure réalité des théories politiques face à leur pratique, la rencontre brutale avec la sexualité…

Du déjà-vu pourtant répété ici avec une candeur aigre-douce bienvenue. Et dont les proportions approximatives du dessin savent servir avec brio la légèreté du propos.

> Futuropolis

Commenter cet article