Publié par Longueur d'Ondes

Joëlle Milquet & la francophonie : « L’OIF manque de pragmatisme »

Et pour vous, la francophonie, c'est quoi ?


BELGIQUE
Joëlle Milquet, ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles
- -
« Ici, la francophonie est un espace plus important que l’on ne le pense. C’est une vision commune de l’humour, du rapport à la culture et à l’esprit critique, qui n’est pas toujours propre au monde anglophone.
Malheureusement, elle est sous-utilisée à tout niveau. Un comble en pleine ère d’ultra-communication ! Exemple : ce cadre linguistique favorise quelques échanges Nord/Sud sur un plan politique ou culturel… Or, étant donné les difficultés de l’Afrique du Nord, il est primordial de renforcer ces liens afin d’y développer des valeurs démocratiques. Il faudrait donc aller encore plus loin.
J’en discutais avec la ministre du Québec : pourquoi ne pas créer des outils numériques communs, en particulier pour l’enseignement ? Ce serait l’occasion de partager nos savoirs au sein de l’espace francophone. C’est aussi ça, la souveraineté ! Je regrette que l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) manque de projets pragmatiques de ce type...
Mais revenons à la Belgique : les Wallons ont un sentiment sincère d’appartenance avec la France. On le voit à leur consommation des médias et de la culture hexagonale. Et si l’unité du pays ne se fait pas par une langue unique, nous avons tout de même une culture belge commune. Différentes approches, certes, mais un réel art du compromis « à la belge ».
Le fait d’avoir des Néerlandais, des Flamands, des germanophones et des francophones, c’est justement ce qui explique et favorise notre ouverture. Nous sommes dans l’interculturel constant ! Et, quoi que l’on en pense, c’est un modèle qui fonctionne. »