Publié par Longueur d'Ondes

Marc Ridet & la francophonie : « C'est très communautaire »

Et pour vous, la francophonie, c'est quoi ?


SUISSE
Marc Ridet, directeur de la Fondation romande pour la chanson et les musiques actuelles
- -
« Les francophones sont minoritaires, contrairement aux germanophones. Ils sont très identifiés et concentrés dans la partie romande du pays. C’est une fierté, quelque chose de très communautaire.
Le pays est dirigé par des germanophones, mais qui parle mal allemand (seulement un dialecte s’en rapprochant). C’est toujours étrange, pour des francophones, de se faire diriger par un dialecte… Nous avons donc une découpe linguistique par canton qui pourrait parfois ressembler à celle de la Belgique. Sauf qu’ici, il n’y a pas de conflit.
La francophonie c’est une vraie communauté d’esprit autour de laquelle les gens se retrouvent, malgré une méfiance envers l’interventionnisme politique de la France.
Nous sommes également proches du Québec, de la Belgique et de l’Afrique du Nord au sein desquels existent des expatriés suisses. La langue française nous donne donc une dimension très internationale !
De plus en plus de régions suisses parlent entre elles en anglais. C’est sans doute la faute des francophones qui parlaient peu allemand, du fait de la Seconde Guerre mondiale... Idem côté musique où seuls la chanson et le hip-hop se distinguent par leurs paroles francophones. Pour autant, il n’y a pas de crainte que le français disparaisse : il n’est même pas protégé !
Le plus drôle ? C’est que Stephan Eicher, l’artiste qui a le plus fait connaître la Suisse francophone, est… un Suisse allemand ! Il appartient à cette génération qui trouvait Paris sexy. Celle d’aujourd’hui préfère Berlin… »