Publié par Longueur d'Ondes

Stupeflip : interview de Cadillac & MC Salò

Évidemment, c'est King Ju. Voire, SURTOUT. Mais parfois, le gang reçoit de la visite...


CADILLAC, membre
> Accès VIP
« j’GUEULE PAS : j’SUIS BLESSÉ. tENDANCIEUX, j’SUIS LÀ POUR TERRORISER ! mA VOIX RESSEMBLE À CELLE d’HALLYDAY, gENRE DISTORSION INTÉGRÉE. sUR CE DISQUE, eNFIN TERMINÉ, j’AI UNE MUSIQUE SUR LAQUELLE king ju VIENT CHANTER. eT UN TRUC À LUI SUR LEQUEL j’BALANCE MON PÂTÉ.
j’SUIS PAS LIEUTENANT, t’ES FOU ! king ju EST LE ROI DU C.R.O.U. ET MOI LA REINE, c’EST TOUT.
EN 2018, j’SERAI PARTOUT : j’SORS MON ALBUM SOLO POUR CONCURRENCER mc saló, aVEC DE LA POP NEW WAVE ET DE l’ÉCLECTIQUE ÉLECTRIQUE COMME UN COUP d’TRIQUE DANS LES COMPOS. tU t’EN FOUS, GROS ? j’SUIS PAS MYTHO ! j’t’EXPLIQUE : j’AI 10 MORCEAUX. »

- -

MC SALÓ, membre
> Accès VIP
« En trÓupe, On aime les crÓupes, mais faut pas que tu te lÓupes : On n’est pas un grÓupe. Seulement un dessin, un dessein, un destin né sous Giscard. Pas cartÓÓn, pas cartÓn, des crÓquis crÓqués façon buvards. Genre tatÓuage de mÓtards avec bavÓirs.
Bisque ! Sur ce disque, c’est prise de risques et bÓnjour le fisc pÓur la rente. J’y pÓse, façÓn ménÓpause et avec de la trempe, une vÓix des années 30. Ce n’est pas rÓse.
Un jÓur, ce sera mon tÓur – et je suis pÓur – avec un disque persÓ d‘amÓur sans faire mÓn lÓurd. C’est pÓur printemps 2017. Pas à la bÓurre : ça vÓit le jÓur, avant de devenir sÓurd Óu finir dans un fÓur. Hip-hÓp, électrÓ-pÓp et rythmes africains tip-tÓp, KING JU y fera un stand-up sans laptÓp. »

- -

RENAUD LETANG, réalisateur de Stup virus
> Accès visiteur

« J’ai déjà travaillé avec des personnages (Sergent Garcia, Gonzales, Teki Latex…), mais aucun qui venait de la bande dessinée. On ne peut pas comparer ça à un autre groupe de musique. Pour autant, on se comprend : moi-même, je n’ai pas vu la lumière depuis 89… Et je peux vous dire que ça préserve !
J’avais déjà croisé King Ju, il y a quelques années... Vite fait. Là, il m’a apporté tout son paquetage pour lequel j’ai proposé des solutions.
Le côté groove a sacrément été mis en avant. Le mix y est pour beaucoup dans ce type d’approche habituellement peu française. On a tout boosté et je pense que le C.R.O.U. ne pensait pas que nous pourrions aller si loin... En tout cas, King Ju aurait aimé que ça sonne ainsi dès son premier disque. »


> Facebook