Publié par Le Progrès

Sur l’initiative de HelloStéphanie, les bloggeurs lyonnais vont se donner rendez-vous samedi pour mettre des visages sur des signatures.

Comment expliquer l’engouement des blogs ?
C’est à la fois un terrain de jeu et un espace de parole. C’est simple d’accès et on s’amuse très vite. L’avantage reste la réactivité et le dynamisme. Beaucoup de gens aiment écrire et susciter des réactions. 1500 personnes par jour se connectent à mon site. Cela donne de la résonance aux propos. Pour certains, c’est un exutoire.

Comment avez-vous commencé ?
Je suis au chômage et je voulais réaliser un site pour mes photos. Une amie m’a parlé de ce phénomène. Après ma thèse, je n’avais plus envie d’écrire. Dès les premières semaines, les commentaires des visiteurs m’ont encouragé à continuer. Désormais, j’ai un site professionnel de photos et un site où j’écris au rythme de mon humeur, sous le mode de la dérision.

Internet a pourtant la réputation d’éloigner les gens…
Je n’ai jamais rencontré autant de personnes. Des anglais ou des parisiens m’ont même écrit. Mais attention, je ne suis pas la « Bridget Jones » française. J’ai refusé des participations à des émissions de TF1 et de M6 qui étaient persuadés que je possédais un blocage. Même s’ils existent, il ne faut pas confondre les blogs de journaux intimes avec le reste.

Pourquoi vouloir organiser une rencontre ?
C’est justement la finalité. Ecrire sur Internet permet de s’enrichir au contact des autres, pour peu que l’on pousse l’expérience plus loin. On  décèle vite les personnes intéressantes. Après quelques réunions informelles, nous avons collectivement décidé de lancer « Lyon Blog ». Nous fixerons un rendez-vous régulier. Si une dynamique se crée, nous pourrions comme à Paris, réunir 350 personnes autour des rencontres thématiques.

- - - - - - - -

Qu’est-ce qu’un blog ?
Un blog est la contraction anglaise de web + log, c'est-à-dire un carnet de bord sur Internet. C'est une sorte de site où les textes de l’auteur sont rangés par date de publication. Les lecteurs peuvent écrire librement des commentaires. Deux catégories délimitent le plus généralement les blogs : les journaux intimes et les analyses de l’actualité. Les avantages sont : la réactivité, la subjectivité de l’auteur et la proximité avec les lecteurs.

Le phénomène est si important qu’il existe désormais des « blogs d’entreprises » où des salariés racontent leur quotidien. Les médias ont eux aussi compris l’enjeu en soumettant leurs articles à l’opinion et en intégrant par exemple des liens vers des contenus vidéos, contrairement à sa forme papier. 

Lyon blog-t-il ? i-citoyen
> I-Canut.com
Ce site Internet Croix-Roussien héberge une quantité de bloggeurs qui écrivent sur l’actualité. Une sorte d’agora numérique où se mélange les informations locales ou nationales, les avis culturels et les confidences. Cette plateforme est animé par Marcel Rebolle et Thomas Craipaut de l’association I-Citoyen. L’utilité est de créer un Internet citoyen où chacun peut s’exprimer suivant le principe de la démocratie. Le site Internet accueille également un forum des associations et des seniors. I-Canut comptabilise 130 000 visiteurs par mois.

> Radios-blog
Christophe Mahé, le président de Radio Espace, Couleur3 et Fréquence Jazz s’apprêterait à lancer un City-Guide local avant la fin novembre. La première étape était la mise en ligne du site Internet d’informations MLyon.fr qui réalise des réécritures de dépêches d’agences. Le principe du City-Guide réside sur le fait de fournir un agenda des manifestations culturelles ou sportives de Lyon, ainsi que les restaurants. Les internautes peuvent ensuite donner librement leur avis en écrivant des commentaires et en donnant une note de satisfaction