Publié par Vous Mag

SFR-Jeunes-Talents.jpgPreuve des mutations de l’époque, la téléphonie mobile rattrape son retard en investissant les milieux indépendants. Une excellente manière de se rapprocher de sa cible adolescente et spécialisée de plus en plus méfiante envers les médias et les stratégies marketing décomplexées. Nike avait en son temps investi ces segments par du guerilla marketing. (campagnes sauvages) Un virage intelligent et maîtrisé qui rappelle l’importance des ventes de sonneries face au piratage en ligne et qui va permettre d’assurer une reconversion en douceur avant le démocratisation des téléphones hybrides (Wi-Fi) ou l'ouverture à la concurrence. (les prix des télécommunications françaises sont parmi les plus chers d'Europe)

A ce titre, la filiale de Vivendi n’échappe pas à la règle. Après la distribution du dernier album de Paul McCartney par Starbucks, c’est au tour de SFR de se lancer dans la course avec un nouveau portail multimédia pour renforcer son dispositif (partenariats presse, tremplins, ...). La marque a d'ailleurs envahi la plupart des grosses salles de concerts ou festivals : des Bars en Trans, en passant par le Zenith et même le relooking de "La Cigale SFR". (si, si !) Rappelons que l'Olympia avait également été rachetée par Universal, démontrant que le milieu de la musique établit de plus en plus de partenariats privés (visibles) pour pallier aux rentrées de fond. Un problème qui devrait aussi s'accentuer avec le durcissement du protocole intermittent entré en vigueur le 1er avril 2007, transformant les 507h travaillées sur 12 mois à un recalcule sur 10,5 mois (10 pour les techniciens) et multipliant les contrôles inopinés dans le spectacle vivant.

Accessible depuis Internet ou directement votre mobile (portail Vodafone Live!), SFR Jeunes Talents propose donc 4 univers explicites et communautaires : Music, Grafic, Vid’Cast et Text. Ainsi, écoutez, exposez, podcastez, écrivez… et prenez-vous, vous aussi, pour le jury !

Une démarche un peu téléphonée ? A voir.

> Site officiel


Commenter cet article