Publié par FJM Publications


Suite du dossier sur l'animateur de la radio trash américaine : Howard Stern


« Parties intimes »
Ce film est basé sur son autobiographie romancée, véritable best-seller aux Etats-Unis. Il retrace l’ascension de l’écolier un peu bêta devenu l’une des figures de l’outrance américaine, s’attaquant à tout le monde y compris aux animateurs radios. Jouant son propre rôle, l’animateur ne peut être qu’honnête et sincère dans cette gigantesque farce au goût réel. L’un des moments savoureux du film montre le moment historique où le patron de la NBC décide de renvoyer ce « self made man ». Howard Stern va alors lui répondre en direct... Un événement qui marquera le début de sa médiatisation et le poussera à continuer de raconter ses fantasmes et ses relations intimes à l’antenne. Le ton se veut à la fois obscène et bercé dans une certaine innocence.

Le film et le personnage lui-même sont évidemment irrespectueux envers la société judéo-chrétienne et ses institutions moralisatrices, mais rappellent tout même le soutien de sa famille et notamment de sa compagne. Une belle leçon de la vie finalement : et si l’outrance n’était possible que grâce à une vie privée sereine et équilibrée ?

French Bashing : à mort la France
C’est concernant ses sentiments anti-français et anti-francophones qu’Howard Stern dérape quelque peu. Dans une émission datée du 2 septembre 1997 sur la radio anglophone montréalaise Chom, Stern a déclaré : « Je déteste le peuple français depuis 15 ans. Je pense que la France nous a trahi durant la Seconde Guerre Mondiale. Ce sont des lâches. » Nouvelle provocation ou racisme primaire ? Personne ne peut l’affirmer et cela ne semble choquer que les habitants de l’hexagone. C’est un discours qui, hélas, trouve de trop nombreux échos parmi la classe populaire. 

LIEN
> Site anti-français

Sirius : la planète taire
Howard Stern a été lâché par CHOM-FM à Montréal en 1998 et en 2001 par Q-107 à Toronto à la suite de milliers de plaintes adressées au Conseil canadien des normes de la télévision (CCNR). L’animateur a donc décidé de quitter la radio traditionnelle avec son acolyte Robin Quivers (en photo) pour se lancer dans la radio satellite afin de se soustraire à la juridiction américaine, qu’il avait vivement critiqué pour son manque d’humour. 80% des téléspectateurs américains possèdent chez eux le câble ou le satellite.

A 51 ans, Howard Stern vient de signer le plus gros contrat du siècle avec 500 millions de dollars sur 5 ans. Il a également quitté CBS, après avoir été exclu par Clear Channel et enregistré sa dernière émission télévisée le 16 décembre 2005 dans un studio de New York. Il y a 10 ans en France, l’animateur Max de Fun Radio a tenté d’adapter cette liberté de ton en France, dans une version plus édulcorée, sans chercher à cacher pour autant cette influence.


LIEN
> Site officiel d'
Howard Stern