Publié par Journal Le Progrès

La 7e édition du rendez-vous universitaire de Lyon autour du thème « Sens et Contresens » sollicite la majorité de nos facultés

Depuis lundi, l’Université Lyon 2 allie gratuitement les festivités à l’expérimentation. Expositions, théâtre, cinéma, lumière, cuisine, cirque ou danse, les étudiants explorent toutes les facettes des domaines artistiques. Et loin de se restreinte à un simple et classique inventaire, l’association propose par la même occasion des initiations et une vitrine pour quelques pratiques émergentes et alternatives comme le tendance « V-Jing » (Dj de l’image) et le délirant « Air Guitar » (compétition de playback pour soliste néophyte).

L'Art "multiple" contre le culte de l'unique
Ce matin, l’ouverture est effectuée par le clown « Gofie la Biglope  » et le duo images-batterie « DU(E)LO ». La Compagnie « Les filles de foules » débutera l’après-midi avec du cirque dansé, alors qu’une session de slam scandera sa prose poétique. Morjane M’Harrack propose une pièce théâtrale hydrocutante pendant que la Compagnie de danse Jeanne Simone explorera l’espace. L’animation musicale est quant à elle assurée par l’électro de « Elm & Grace Note » et le funk des « Djs Elevator highmaker 6tem. » Et si ce marathon n’a pas repu le visiteur, il lui reste encore les expositions photographiques, sonores et picturales à visiter.

Un festival complet pour un campus qui veut en finir avec son image de "village isolé".

LIEN
>
Site officiel



Commenter cet article