Publié par Blog officiel Rock en Seine

Derrière la grande scène, c’est le no man’s land. Les portes du village artistes ne s’ouvrent qu’aux maigres initiés possédant un sésame. Sur place, les différentes formations cohabitent dans un brouhaha artistique. Petit retour en arrière sur les bruits de couloir du festival.

>  Collectionneurs ? Pour décorer leur loge, les canadiens Arcade Fire ont demandé une toile d’art naïf et un jeu de cartes vendredi après-midi pour s’occuper avant son concert. Sur scène, Rodéo Massacre, Emilie Simon et la chanteuse de M.I.A. ont admiré leur concert.

> Comme tout artiste, Björk a transmis au festival un « rider », liste résumant ses demandes spécifiques et les dispositions à prendre en vue de son arrivée. Parmi elles, l’islandaise aimerait manger des raisins… sans pépin. Ils étaient tous présents à son concert et se promenaient anonymement dans le foule : Jack Lang, Arthur H, Katel, Mademoiselle K et même Dj Zebra.

> Le service public est rock ? Madame le Ministre de la Culture, Christine Albanel, a assisté au concert des Rita Mitsouko. Un groupe venu d’ailleurs en famille… tout comme Jarvis Cocker (aperçu devant le concert de Jesus and the Mary Chain). Un de ses enfants a oublié un jouet dans la loge.

> Le groupe Mogwai voulait absolument repartir avec une affiche collector du festival. C’est chose faite. L’organisation leur a offert une affiche exclusivement réservée à l’affichage des Colonnes Maurice, représentant une sirène.

> Leur manager avait prévenu. Dès que Marc Ronson commence à avoir l’accent scottish, il ne faut plus lui servir de bière !

> Décidemment… Kelis a, elle aussi, fêté son anniversaire sur le festival. L’organisation lui a payé un gâteau d’anniversaire.

> Sacrée forme ! The Hives a passé toute une nuit à faire la fête dans leur loge.

> Tania, la chroniqueuse du Grand Journal (Canal+), a été aperçue jouant avec un caddie.

> Il semblerait que la chanteuse Anaïs était sur le festival mais personne ne l’a reconnue. Pourquoi ? Parce qu’elle aurait rasé sa tête.

> Sympa ! A la suite de l’enregistrement de son plateau TV avec Arte, les Puppetmastaz ont réalisé un autre titre pour les journalistes. Ils ont par ailleurs oublié leur dentifrice dans leur loge. Qui veut ?

> T'es trop VIP ? Philippe Katerine est passé en coup de vent à l'espace presse ce samedi...

> Tool a demandé au festival 75 serviettes et pour le repas… que des légumes ! Dont des épinards frais... Le groupe s’est ensuite isolé en barricadant l’entrée de leur loge avec des barrières de sécurité.

> Amoureuse ? La chanteuse de CSS est restée « scotchée » à son homme durant toute la journée. La bassiste est elle aussi restée toute la journée… à jouer au jeu Guitar Hero sous le chapiteau presse.

> Surprise ! Oui, c’était bien eux dans la foule… deux des membres du groupe des Klaxons étaient là.

> Par mégarde en rangeant la loge, l’accueil artiste a failli mettre à la poubelle les tambas (étuis pour la batterie) d’Erik Truffaz. Ouf !

> Le groupe Rock & Roll a fait honneur à son nom : groupies, excès et décoration de la loge revisitée… Yeah !


LIEN
> Blog officiel
Rock en Seine