Publié par Le Progrès

Speed Dating, cours de cuisine ou jeux de société, tous les moyens sont bons pour trouver l’âme sœur sur Lyon

Selon l’INSEE, il y aurait 7,4 millions de célibataires en France. Un chiffre qui a doublé en trente ans et qui concerne une grande majorité de femmes. Cette érosion s’explique en partie par l’allongement des études scolaires, l’augmentation de la durée de vie des seniors ainsi qu’un plus fort taux de séparation.  35% des mariages seraient statistiquement voués au divorce, voire presque une union sur deux dans certaines grandes villes. Il était donc logique que Dame Mercantile s’attaque au problème en proposant des solutions.

On ne badine pas avec l’amour
Tout d’abord, le Speed Dating est une méthode de rencontres importée des États-Unis à la fin des années 1990. Elle est basée sur la première impression et adaptée au mode de vie urbain contemporain : anonymat et vitesse. Sur place, des célibataires d'âges proches sont mis en rapport par deux et effectuent habituellement autour d’une table sept rendez-vous express de sept minutes chacun. Aucune information personnelle ne doit être échangée et aucun participant ne doit dire à l'autre s'il souhaite le revoir. Les célibataires sont ensuite invités à émettre une appréciation confidentielle sur la personne. À l'issue de la soirée, les organisateurs mettent en rapport ceux qui ont eu des atomes crochus. C’est le cas certains mercredi soir au Lipstick à Lyon.

L’anti-dot
On peut également utiliser l’homologue local de Meetic : Lyon-Dating. Il suffit de s’inscrire sur le site Internet et de visionner les profils qui rentrent dans vos critères. Les autres préféreront une approche plus subtile autour de développement personnel, d’initiation aux massages ou de soirées sur le thème du paranormal. Et ceux qui ne trouveraient toujours pas chaussure à leur pied peuvent bien se réconforter avec Sacha Guitry : « Le célibat ? On s'ennuie. Le mariage ? On a des ennuis. »

Cyrille Perrier, responsable du Café des Anges
« Nous organisons aujourd'hui pour la 2ème fois des cours de cuisine pour célibataires avec l’agence lyonnaise Tylt Agency. Pour une vingtaine d’euros entre 20h30 et 23h30, je vais essayé d’instaurer un rapport convivial avec cette dizaine de personne sur un sujet ludique et interactif. L’activité est ce soir centrée sur l’histoire des vins et renforçait la proximité. Ce n’est pas la télévision qui a créé cette demande. Elle existe. Les participants ont généralement entre 25 et 30 ans et recherchent ce genre d’opportunité qui casse le carcan traditionnel. Je me demande même si je ne vais pas ouvrir à d’autres catégories… En mars, le thème sera le chocolat. »

> 81r Vauban Lyon 6e