Publié par Samuel Degasne


Fans de potins ? Envie de connaître les derniers ragots du « off » ? Caprices, demandes incongrues, situations cocasses... Le festival fut fourni en anecdotes et péripéties internes. Direction les backstages, pour le best-of des racontars.


Jeudi 17
- Frayeur potentielle à l'annonce des contrôles de la douane à Guingamp... Prévenu par les Vieilles Charrues, Pete Doherty est descendu à Saint-Brieuc. Ouf.
- Vas-y, t'as craché dedans ? Ben Harper a bu un Yop au petit-déj'
- Difficile de caler des interviews avec Lemmy de Motörhead. Bon enfant et presque la pâquerette à la bouche, le gros nounours préfère parader tranquillement dans les coulisses
- Le guitariste de The Innocent Criminals est venu en vélo...de Lorient. 70 km !
- Toute l'équipe de Patrick Watson est arrivé extrêmement zen et a passé leur journée à manger des crêpes
- Trop fort ? Ben Harper a été aperçu fuyant les coulisses du concert de Motörhead avec d'épais bouchons d'oreille
- Dans l'espace presse, tout le monde s'agite. C'est un membre des Babyshambles qui cherchent à recharger son portable avant d'aller rejoindre BB Brunes pour une partie de ping-pong
- Finalement, Motörhead a dormi mercredi soir dans l'hôtel Nozvad de Carhaix. Pour éviter les fans, leur nom de code était : « Europe2 »
- Des frites et un Coca ? ZZ Top a réclamé ce soir un repas exclusivement américain. La galette saucisse est en deuil


Vendredi 18
- Debout à 6h (Argl), ZZ Top a refusé les croissants. Après avoir faire expressément ouvrir le supermarché de Carhaix pour acheter du bacon et du cheddar, l'association s'est finalement aperçue que les Texans s'étaient improvisés une omelette aux lardons
- D'la balle ? Patrick Watson a remercié l'organisation... pour ses tables de ping-pong
- Annoncés sur le festival : Raymond Domenech (venu pour sa sélection... musicale ?), sa cathodique Estelle Denis, Dominic Sonic... et les habituels frères Morvan
- Surprise à l'Espace Glenmor. En pleine cantine, deux bénévoles ont improvisé pendant 1h des chants bretons et tenu des pichets en équilibre sur leur menton
- Daniel Darc en conférence presse : « La nouvelle chanson française m'emmerde. C'est une musique de petits bourgeois. » Faut pas l'chercher, Dany le rouge.
- Ils ont improvisé une session acoustique en conférence de presse : Heat Wave Soul, Patrick Watson et Ben's Brother
- Juke-box à reprises ? Christophe Maé a enchaîné sur scène Black Eyed Peas, Jackson Five, Julio Iglesias ou encore Bob Marley
- En conférence de presse, le chanteur de Ben's Brother est parti en courant après une question d'un des journalistes... La raison ? Une forte envie d'uriner
- L'un des membres de ZZ Top a acheté de magnifiques chaussures à Brest. Arrivé à Carhaix, l'envie lui a pris d'acheter une 2ème paire et d'inviter la vendeuse sur le festival. Problème : rupture de stock. Un bénévole a donc fait le voyage jusqu'à Quimper pour lui ramener un autre exemplaire
- La loose ! Christophe Maé arrivant sur scène et hurlant "Salut les Francopholiiiies !" avant de prendre conscience de son erreur


Samedi 19
- Pour que Pete Doherty se rende au festival, il a fallu faire annuler une convocation du tribunal d'Yeovil (UK) fixé le même jour. Un mandat d
’arrêt avait été lancé contre lui
- Oups. Ce n'était pas un effet de style. Pendant le concert de Camille, la foule a pu entendre dans les enceintes le son d'un PC qui redémarre
- Avant que le groupe ZZ Top ne reparte en tournée, les Vieilles Charrues leur ont préparé un dernier repas : des plats chinois. Mais devant les proportions "européennes" jugées trop insuffisantes pour des Texans, le groupe a demandé une double ration pour tout le monde
- Un peu coquet ? Daho n'a autorisé que son photographe officiel à prendre des clichés de son concert. Programmée en même temps, c'est Brisa Roché qui était contente.
- Après les remixs, le recyclage. Dj Moule, Oxmo Puccino, Florent Marchet et l'ex-Négresses Vertes Stéphane Mellino (malgré une frayeur après son vol annulé à Marseille) étaient les invités du Zebramix.
- Vos papiers ! A 50 mètres de la sortie du festival, Etienne Daho s'est fait arrêter par la douane pour une réglementaire fouille au corps
- En conférence de presse, Matmatah raconte son pire bide. Invités à jouer devant des prisonniers, le bassiste a hurlé comme à son habitude : « Vous aimez Lambééé ? ». Aucune réaction. La prison se situait précisément dans ce quartier de Brest que seuls les condamnés de court durée connaissent.
- Attention. Le contrat était clair : pas de flamme (bougies, allumettes, briquet, etc.) à proximité des ZZ Top... barbe oblige.


Dimanche 20
- Vendredi, le chanteur de Massilia Sound System est décédé des suites d'une longue maladie. On se rappelle notamment de leur passage aux Charrues en 2003. RIP.
- C'était au tour de la nigérienne Asa d'entamer aujourd'hui une chanson en acoustique pendant sa conférence de presse
- Burp ! Immense orgie au camping, hier soir. Matmatah et ses amis ont fêté la dissolution du groupe jusqu'à 6h du mat'
- Panique dans le festival à l'arrivée de Johnny (Depp, pas l'opticien). L'acteur, qui a contracté une assurance pour son corps, est contraint de se promener accompagné d'épais garde du corps. Finalement, il est resté dans la loge de sa femme pour s'occuper des enfants
- Excédé de devoir recommencer le jeu depuis le début, et ce, chaque jour, un assistant de la régie vidéo - visiblement addict - à téléchargé des codes sur Internet pour débloquer Guitar Hero
- Thomas Dutronc en conférence de presse : « J'en ai marre que l'on dise de moi que je fais du jazz manouche, car je fais du rock ! » LOL.
- Micro-climat au Cabaret Breton ? Des femmes ont fait du topless pendant toute la soirée du samedi
- Vive la retraite ! Aperçu au restaurant VIP : le sémillant PPDA. Et alors que la presse a annoncé qu'il ne viendrait pas, la choucroute blanche à ses côtés, ce n'est pas Panafieu, mais bien Domenech.
- Sur la scène, depuis les coulisses, Zebra et M s'adonnaient au head banging sur The Hives
- Au vu des nombreuses affiches, Senser a demandé - très sérieusement - qui était ce groupe si connu dans la Région et dont le nom était... Fest-Noz


INTERVIEWS
>
Camille
>
Massilia Sound System
>
Dj Zebra