Publié par Blog officiel Rock en Seine

16h : festival Rock en Seine. Rencontre avec l'animateur rock de RTL2, chroniqueur à ses heures du magazine Rolling Stone.

 
Que faîtes-vous d'aussi bonne heure ici ?
J'aime venir en avance et m'imprégner des lieux. Je n'aime pas descendre de voiture, voir le concert et repartir. Il faut dire aussi que je connais des personnes de la sécurité. A force de traîner les concerts, on croise toujours les mêmes. (Rires) Là, je reviens juste du tournage du clip d'AC/DC à Londres. Ca faire bizarre...


Que vous évoque Rage Against the Machine ?
Je les avais vu à l'Elysée Montmartre en 92 ! C'est aussi un souvenir de radio. On mettait ça à fond et on sautait partout ! Depuis, je ne peux plus le faire avec mes rotules... (Rires) Et puis, après 10 ans de suprématie métal, ça faisait du bien d'entendre de la fusion hip-hop. Pour moi, c'est aussi important que Nirvana ! J'ai été voir les kids à l'entrée du festival. C'est fascinant de voir que ça plait encore à des mecs de 18-20 ans...


En parlant concerts, avez-vous d'autres rêves inassouvis ?
Sigùr Ros ! J'y emmènerai même ma fille. J'ai été complètement bluffé par leur Dvd. Leur musique est vraiment en adéquation avec l'Islande. C'est un moment musical essentiel dans ma vie. Sinon, je ne suis pas trop sensible aux autres pointures comme le business de Kiss, par exemple. Pareil, je ne vais plus voir les Rolling Stones depuis leur concert de 82 à Longchamp, avec Téléphone en 1ère partie. Oui, ça me fait chier ! Keith Richards se trompe 3 fois dans l'intro de « Blown Sugar ». J'en reste donc à « Let it Bleed ». Point barre.


Sommes-nous une génération "frustrée" ?
Il y a de plus en plus de chaînes Tv et de radios. Tout le monde a une playlist et un rodage de 15 titres. Il n'y a plus de risques artistiques ! Les médias traditionnels sont devenus des entreprises, c'est ça le problème. Il faut essayer d'éduquer le public. T'aime ou t'aime pas, mais on te fait découvrir. L'avenir, c'est le Wi-Fi On Board. On pourra capter des webradios de sa voiture et retourner à l'alternatif et l'information virale. Regardez Coldplay, Radiohead, NIN, les flux d'informations, l'importance du live... L'avenir est en mouvement. Et le pouvoir est au bout du doigt...


> Autre Interview
> Blog officiel