Publié par Webcover Rock en Seine

Duo folk et fragile, Lilly Wood & the Prick a fait du single « Down The Drain » un tube pop à la section rythmique épurée et au timbre de voix PJ-Harvien. Non loin de la fragilité et de la simplicité d’un The Do ou d'un Cocoon, leur reprise de Santogold est l'une des excellentes surprises de ce printemps 2009. Rencontre avec Nili.


Comment appréhendez-vous cette date à Rock en Seine ?
Nous travaillons beaucoup car nous savons la chance que c'est d'être programmé dans un tel festival. Surtout pour un groupe qui n'a même pas encore sorti d'album ! Donc, on va essayer de donner le meilleur de nous-même pour ne pas décevoir les gens qui assisteront au concert.


En tant que festivalier, quel groupe aimeriez-vous voir ?
Les Yeah Yeah Yeahs sont un de mes groupes préférés et une grande influence. Je ne  raterais donc leur concert pour rien au monde, d'autant plus que Karen O est totallement possédée sur scène, et juste géniale !

Les Eagles of Death Metal sont également un des groupe de rock qui tournent pas mal dans mon lecteur Mp3. Je trouve leurs morceaux ultra sexy et entraînant, tandis que la voix du chanteur est véritablement dingue.

Metric est aussi une artiste que j'adore. Ca tombe bien, je ne les ai jamais vu sur scène !


Enfin, quelle est votre actualité ?

Après un premier e.p. "Lilly Who and The What ?" sorti en février 2009, nous enregistrons actuellement notre premier album qui devrait être dans les bacs début 2010.

> Page MySpace
Photo :
© Magali Boyer