Publié par Samuel Degasne

On estime qu'environ un milliard de cartes sont expédiées chaque année à l'occasion de la Saint Valentin. Un chiffre attribué à 85% aux femmes et battu uniquement par celles envoyées pour Noël. Du courrier que reçu la fille du geôlier du martyr (d’où le nom du billet), jusqu’au Saint arrangeant secrètement des mariages en plein âge médiéval, les légendes sont nombreuses. Explications.

Dès l’Antiquité, février était synonyme d’amour et de fertilité. C’était le mois de Gamélion, consacré au mariage de Zeus et Héra. Dans la Rome Antique, le 15 février célébrait Lupercus (Dieu de la fertilité) en effleurant les jeunes femmes avec des morceaux de chèvres sacrifiées. Le fait d’être touché était censé faciliter l’accouchement. Enfin, il est mentionné trois martyrs nommés Valentin pour la date du 14 février dans la religion catholique. Si aucune histoire ancienne ne relate avec certitude le rapprochement entre ces Saints et la fête actuelle, les ressemblances entre les différentes cultures est frappante.

Ce que l’on sait au moins de façon sûre, c’est que le pape Gelase Ier a autorisé cette pratique aux alentour de 498. La légende raconte que cette mesure visait à contrecarrer la célébration de Lupercus (« les lupercales »), car ce qu’il ne faut pas oublier c’est que toute fête chrétienne est un reliquat de fête païenne (un but sanitaire ou social). En l’occurrence, le jour de la Saint Valentin a longtemps été la fête des célibataires et non des couples. Afin d’épurer son calendrier catholique de tous ses Saints, l’Eglise a supprimé ce jour en 1969.

La St Valentin dans le monde
En Chine, le 14 février génère une grosse activité commerciale chez les jeunes depuis les années 80. Pourtant, il existe une autre fête traditionnelle des amoureux le 7 du 7ème mois du calendrier lunaire. Au Japon, les femmes offrent des chocolats (« Girl Choco ») à la gente masculine, tandis que les hommes offrent un linge blanc le 14 mars (« Jour blanc ») dont la valeur est généralement 3 fois supérieure à celle des chocolats. Pour beaucoup de femmes, ce cadeau est une obligation courtoise, notamment envers leurs collègues masculins. Enfin, la Saint Valentin provoque de vives critiques en Inde, au Pakistan et en Arabie Saoudite où l’on dénonce l’influence occidentale de cette pratique.

Ce que tout le monde s’accorde cependant à penser, c’est qu’il n’est bien sûr pas nécessaire d’attendre la fête des amoureux pour prouver ces sentiments. Mais si certains en ont encore besoin, alors pourquoi pas ?