Publié par Samuel Degasne

Après un téléphone Motorola dans les mêmes tons dorés, les deux dirigeants de la marque de haute couture D&G se sont offerts le luxe de griffer entièrement un troisième restaurant : le « Gold » à Milan (Italie). Un filon juteux qui va vite faire oublier la polémique liée à la dernière campagne de la marque.

Après avoir habillé Madonna, Monica Bellucci, Isabella Rossellini, Kylie Minogue et l'équipe de football du Milan AC, Domenico et Stefano s’attaquent donc désormais à la restauration. Une tâche pas si alimentaire qu’il n’y parait quand on voit les 1500 m² partagés entre les baies vitrées et les enluminures dorées. De quoi rendre jaloux les émirs arabes de passage et rappeler quelques souvenirs aux nostalgiques des Mystérieuses Cités d’Or. Jean-Paul Gautier s’étant lui-même essayé à la télévision anglaise ou le cinéma, il semble donc que l’heure soit à la reconversion et D&G n’échappent ainsi pas à la règle (d’or).

Des murs jusqu’au mobilier lui-même, les créateurs ont joué les Crésus, laissant le client pantois et désireux de gratter quelques meubles en guise d’argent de poche. Et si les créateurs sont officiellement séparés depuis 2004, l’entreprise est elle toujours aussi florissante, s’essayant depuis peu à de nouveaux positionnements avec des publicités « porno chic » lorgnant du côté du gangsta rap et des photographies de David LaChapelle. Le champagne coule à flot sur les cheveux des femmes, tandis que les montres brillent dans un univers assez clinquant pour affoler une colonie de pies… Pour leur restaurant Le Gold, D&G ont quand même préféré l’ambiance épuré plutôt que le repaire scintillant d’Ali Baba et les 40 Voleurs, même si le plâtrier reste certainement le même.

Côté papilles, on donne également dans le raffiné grâce au chef Giacomo Gallina : terrine d’anguille, épinard au paprika, tarte tatin d’artichaut, crème glacée aux truffes ou bien encore carpaccio avec truffes noires et lard. Le comble ? Une note pas si salée qu’elle n’y parait et une réappropriation du concept « food shooping », c'est-à-dire la possibilité de revenir chez soi avec le reste du dîner. Pas forcément novateur, mais tellement tendance… Chérie, ce soir, le traiteur c’est Golce&Gabbana !

En 2005, la maison des stylistes fêtait ses 20 ans. Gageons qu’avec ces nouveaux restaurants à Milan et Shangai, Domenico et Stefano s’assurent définitivement une retraite en or. Pour les autres, on espère toujours l'ouverture d’un restaurant Monique Ranou… A suivre.


LIENS
>
Site D&G
> Restaurant

SUITE
> Lieux branchés : la guerre des mondes
>
Hype et tendance : le fric, c'est chic