Publié par Croque-Madame

Le Meur est partout ! A 33 ans, ce messie de la blogosphère est aussi détesté que lu sur Internet. Vous ne connaissez pas ? Parrain incontesté des « barons » du Web, l’entrepreneur a fait son coming-out UMP en septembre dernier.  Instrumentalisation ? Si le Net reste partagé, la polémique et le nom du candidat squattent en attendant nos résultats de moteurs de recherche…

Qui ?
Enfant d’HEC, Le Meur est l'ex Grand Schtroumpf Europe de Six Apart, leader mondial des logiciels de weblogs. Hey ! Un bon parti… Après avoir créé 4 sociétés, investi dans 17 autres et podcasté au Forum de Davos, le français s’est hissé en haut de la jet-set électronique. Du blog le plus visité de France, aux cocktails USB en passant par les trophées UMP, il n’y avait qu’un pas. Mais quand le « geek libéral » devient Responsable de la Communication On-Line du parti, invitant Sarkozy au Web3 (conférence parisienne sur l’avenir de l’Internet Mondial), c’est toute la blogosphère qui crie à la récupération. Diantre... Les blogs ne seraient-ils pas si indépendants que ça ?

Pourquoi ?
Marre des médias ! Vive l’avis citoyen ! Et tant pis si la déontologie et l’égalité ont déserté. On s’insulte on-line. On trépigne en ligne. On s’échange parodies et réponses assassines. Et toc ! Côté blog UMP, c’est Télé Sarko dopée aux nouvelles technologies, contrebalançant avec un discours soporifique. Dans le style divan d’Henry Chapier, Bayrou préfère le dialogue : moi, ma femme, mes enfants. Enfin, Royale investit les forums (participatifs), ambiance hippie partageuse et sœur des pauvres. Alors, lobbies maîtrisés ou communautés passionnées ? Aucune étude n’en confirme pour l’instant l’impact et chacun assume ses appels du pied aux e-leaders d’opinion. Quoi de neuf ? Rien. Nada. Nothing. Des clopinettes. Pet de lapin… Malgré l’apparente liberté de ton sur la Toile , seul le Canard Enchaîné continue d’enquêter…

SUITE
> Interview Loïc Le Meur
> 2010 : Loïc Le Meur : anonyme ?
LIENS
> Test pour les indécis