Publié par Site web Vieilles Charrues


L’Anglais Ray Cokes était présent aux
Vieilles Charrues pour son émission " En direct de " sur France 4 (T.N.T.). L’occasion de faire le point avec cet ex-trublion de Christine Bravo sur une carrière quasi exemplaire.

En-direct-de-France-4.jpgTout d’abord, Ray adore la Bretagne "car c’est un peu le pays de tous les Celtes. L’esprit est cool. Cependant, je préfère les plages du sud. Je ne ressemble pas à ma famille anglaise qui se baigne dans la Manche le jour du réveillon ". L’animateur est une véritable pile ambulante et distille répliques sur répliques avec un accent anglophone des plus rafraîchissants. Malgré tout son flegme britannique, il veut pourtant fuir" les émissions trop sérieuses. C’était le soucis sur Arte, je n’avais pas de libertés. " Pour cet ancien de MTV, "la scène française, et notamment rock, se prend beaucoup trop au sérieuse." Le verdict est lâché. Malgré tout, il ne cache pas une certaine émotion quand le groupe belge Hollywood Porn Stars lui avoue qu’il l’écoutait à la radio du temps où il travaillait en Belgique.

Et avec même ses nombreuses heures de vol, Ray Cokes affirme éprouver encore quelques appréhensions face à certains artistes comme New Order. En effet, il y a 20 ans, le présentateur avait précisément effectué sa toute première interview dans le métier avec ce groupe. L’un des membres avait renversé sa bière sur la tête de l’animateur. Le chanteur de Culture Club était heureusement intervenu en sa faveur. Le voilà rassuré, lors des Vieilles Charrues, l’interview s’est déroulée sans encombre.

Il faut dire que Ray Cokes a reçu une sacrée éducation avec tout le vivier de groupes que possèdent les Anglais. Il est l’un de ces témoins qui s’est nourrit aux sessions de la BBC et aux reprises unplugged. C’est pour toutes ces raisons que l’animateur a désiré pour son émission faire la tournée des festivals en caravane. Le but étant d’offrir une ambiance intime et de créer " le dernier endroit où les artistes peuvent se mettre en danger."Le petit plus non négligeable pour ce fan des années 90, c’est aussi de réaliser un rêve d’enfant : "prendre moi-même la guitare et jouer en acoustique avec tous les derniers et les nouveaux témoins du rock. "


LE MÊME JOUR
> Concert Franz Ferdinand
> Compte-rendu du vendredi