Publié par C'Est Enorme




Anti-flashmobs (suite du dossier
flashmobs)


Dès le début, les flashmobs divisent la communauté des internautes. Certains saluent l’intelligence d’un mouvement qui veut échapper à toute réappropriation et toute logique. Les autres condamnent justement l’effet « moutons de panurge » et craignent que des foules dociles ne soient manipulées pour le compte d’un commanditeur secret. Les détracteurs y voient un parallèle flagrant avec la télé-réalité. Pour eux, les flashmobs sont la mise en scène d’une culture du vide et du goût trop prononcé du public pour le spectacle. Les opposants ne comprennent pas l’utilité de l’action et trouve ces événements sans intérêt. La polémique est intervenue suite à deux flashmobs qui se sont déroulés dans un magasin Toy R Us.

Antiblog Project propose donc à l’inverse des « non rassemblements » en vidant justement un lieu habituellement fréquenté. Ensuite, ces actions peuvent quelques fois inciter la méfiance parce que des casseurs peuvent parfois se joindre au cortège. Enfin, le nouveau mouvement BookCrossing (« passe le livre ») ringardise les flashmobs.

Les « flashs blogs »

Les flashmobs voient déjà apparaître les premières évolutions. Aliés à la technologie du blog, ils changent radicalement de discours. Les flashs blogs sont un dérivé du spam (envoi massif d’e-mail). Un moyen de montrer son opposition par le biais d’Internet. Mais à la différence des traditionnelles contestations contre Microsoft, les flashs blogs s’attaquent directement à des sites Internet rédactionnels. Ce sont surtout les « wiki » qui subissent régulièrement les attaques de cette nouvelle communauté.
Un wiki est un site web dynamique dont tout visiteur peut modifier les pages à volonté. Il s’agit donc d’une cible facile. On s’inscrit sur un flash blog et on reçoit ensuite un e-mail qui indiquera un wiki où il faudra poster des commentaires pendant 15 minutes à l’heure et au jour indiqué.

A quand les flashmobs intervenant en pleine une réunion de travail soporifique ?

LIENS
> Clip Calogero
> Opposition
> Débats