Publié par Longueur d'Ondes


C'était le 12-14 septembre 2014 à La Courneuve (93)
Charivari de saucisses et de décibels.

Fete-Huma.jpg

CADRE : au sein du parc Robert-Valbon et à proximité du Bourget, un village de guitounes partagé entre graillon et débats communautaires, dans lequel cohabite – parfois difficilement – la musique.

MÉTEO : moins boueuse que lors de la précédente édition.

LA CARTE D'IDENTITÉ
 : événement politique organisé par le journal L’Humanité, chaque second week-end de septembre. L’objectif est de dégager des bénéfices pour les sections communistes et la publication. « Musée du communisme » ou « Réunion d’anciens combattants » pour ses détracteurs. « Rassemblement de toutes les gauches » et « Evénement populaire et accessible à tous » pour les autres.

Y SONT PASSÉS : Patti Smith, New Order, Joan Baez, Alain Bashung, Femi Kutti, Johnny Hallyday, The Who, Chuck Berry, Jacques Brel, Jean Ferrat, Georges Brassens, Leonard Cohen, Stevie Wonder, Pink Floyd, Léo Ferré…
 Avec plus de 50 ans de concerts, la liste des artistes qui se sont succédés depuis 1936 (Front populaire) impose forcément le respect.

LES PLUS : mélange des générations, simplicité, prix de la place et des consommations peu chers... Enfin un festival francilien qui bazarde le snobisme habituel.

LES MOINS : l’absence de plan/signalétique précis et les éternelles difficultés de circulation (tous moyens de transport confondus).

PROGRAMMATION 2014 :
 Scorpions (dont la tournée d’adieu a commencé il y a 3 ans…), IAM (plus en forme que ses dernières années), Bernard Lavilliers (éternel baroudeur, certes, mais invité perpétuel aussi), Ayo (pacifiste néo-hippie s’exprimant en quatre langues), les Ogres de Barback (20 ans de carrière et une fanfare béninoise en guide d’invitée), Alpha Blondy et Yves Jamait (pas vus), Florent Marchet (en mode illuminé), Feloche (toujours aussi généreux, finissant son concert dans la foule), Temples (parfait pour un apéritif en douceur)… et un concert pour la Palestine (Gaza Team et le rappeur normand Médine).

Zebrock.jpegLES DÉCOUVERTES :
 on le sait, la Fête de l’Huma se mérite surtout dans ses marges. Et à ce titre, le Zebrock – association francilienne qui encourage la pratique et les débats autour de la musique – remplit sa nécessaire fonction d’agitateur de la scène émergente. Pour ses 10 ans (et en plus d’une exposition), deux de ses poulains ont notamment fait sensation : Leïla Ssina (chanteuse hors-norme et néanmoins authentique) et les rockeurs franco-californiens de Tigers Can Swim qui possèdent un beau potentiel.

MENTION SPÉCIALE :
 qui aurait cru que les Massive Attack gagneraient la palme des « gauchos » de l’édition ? Malgré un son en sourdine – constaté sur la majorité des concerts et diminuant, ici, l’impact habituel du groupe – le duo trip-hop de Bristol a joué le jeu du show adapté en Français. La non-démission du député PS Thomas Thévenoud, les 2 millions de réfugiés irakiens suite aux conflits, les « sans-dents » de François Hollande, les similitudes sémantiques entre les présidents Obama et Bush… Les écrans géants étaient réglés en mode contestataire.

LA PHRASE. Entendu dans la foule : « L’ancien trader Jérôme Kerviel, invité d’honneur de Jean-Luc Mélenchon ? Et pourquoi pas Bertrand Cantat, président de la Saint-Valentin ? » 

L’ANECDOTE : Patrick Le Hyaric a annoncé vouloir relancer Pif Gadget, mythique magazine de bandes dessinées pour enfants des années 70-80 (et ressuscité, sans succès, entre 2004 et 2009). Glop glop !


> Compte-rendu 2013
> Site web