Publié par Longueur d'Ondes


Date
 : 13-15 septembre
Lieu : parc Robert-Valbon, La Courneuve (93)
Fréquentation : environ 600 000 visiteurs
Météo : pluvieuse, voire boueuse
Les + : ambiance fraternelle et multigénérationnelle
Les - : plus Braderie de Lille que festival musical

fete-de-lhuma-slide-c-DR-le-bonbon.jpg
LA CARTE D'IDENTITE
Evénement annuel et politique organisé par le journal communiste L’Humanité, chaque second week-end de septembre. Rassemblement de la vieille garde, heureuse de se retrouver autour d’une côte de bœuf ou d’une bourriche d’huîtres. À noter : les conférences et autres débats d'idées pour convaincre les convaincus. Parfois, on y croise aussi quelques socialistes voulant faire « de gauche », voire - plus rare - des festivaliers (reconnaissables par leur look « rasta blanc »).


LA PETITE HISTOIRE
Créé en 1930 par Marcel Cachin (directeur du journal), la manifestation de « solidarité prolétarienne » se veut populaire dès ses origines. L’objectif est de dégager des bénéfices pour financer la publication. Les premiers grands concerts ont lieu en 1936, lors du Front populaire. Rappelons également que chaque édition commence, le week-end précédent, par la randonnée cyclotouriste La Courneuve-Dieppe-La Courneuve.

ILS Y SONT PASSÉS
En plus de 50 ans de concerts, la liste est forcément impressionnante : Patti Smith, New Order, Joan Baez, Alain Bashung, Femi Kutti, The Prodigy, Madness, Simple Minds, Deep Purple, Johnny Clegg, The Offspring, The Who, Chuck Berry, Jacques Brel, Jean Ferrat, Georges Brassens, Leonard Cohen, Stevie Wonder, Pink Floyd…

PROGRAMMATION 2013
-M-, Archive, Jamel Debbouze, Asaf Avidan, Tryo, Féfé, Asian Dub Fondation, Sanseverino, Zebda, Yvan Le Bolloc’h, Didier Super, Loïc Lantoine

LES DECOUVERTES
C’est surtout sur la scène Zebrock, dès l’entrée du festival, que les meilleures découvertes se font. À retenir de cette édition : le hip-hop new generation de Pumpkin ou encore le rock obscène et provoquant de DEmi MondaInE (Grand Zebrock 2013 – Prix Sacem). Ce dernier s’est d’ailleurs fait offrir un titre inédit par Iggy Pop (écrit en 1969) : « Private parts ». C’est dire ! Le Zebrock a également accueilli quelques confirmés comme Erik Marchand, pilier moderniste de la culture bretonne et maître du métissage, l’énergique Féfé (ex-Saïan Supa Crew), la délicieuse et provocante GiedRé ou encore le rappeur engagé ROCé. Sans conteste, le meilleur spot de la fête.


MENTION SPECIALE
Face aux mastodontes de la programmation, la plupart fatigués par leur fin de tournée estivale qui s’achevait ici, et devant un parterre pourtant rincé par les averses, le Staff Benda Bilili  a touché par sa générosité. Orchestre originaire de Kinshasa (République démocratique du Congo), il est composé principalement de personnes en situation d‘handicap et a donné lieu à un film éponyme, présenté à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes en 2010.


> Site web
(photo : Le Bonbon)