Publié par Longueur d'Ondes


Les années 2010 ? Le retour du groupe à mèche. Et pour preuve : 1/ Quadricolor est un groupe de chevelus ; 2/ ces jeunes rockeurs niçois sont prêts à exploser, n’attendant plus que la signature d’un label.

Leur crédo ? Un pont tendu entre électro-pop anglaise et psychédélisme américain, meilleur remède pour réconcilier la vieille Europe et le nouveau continent. Les paroles ? In english, dans le texte, et écrites par un parolier... Bref, depuis 1 an, le quatuor commence à se faire un nom, malgré son pseudo potache emprunté à une célèbre réplique de l’émission tv Popstars (merci Bruno Vandelli). Il faut dire que depuis le tremplin de Rock en Seine en 2010, les p’tits ont parcouru du chemin ! « C’était notre plus gros concert. L’année suivante, nous avons enchaîné pas mal de MJC, le Prix Deezer 2011 et sommes enfin devenus intermittents du spectacle. Hé oui, notre bac date quand même de 2009 et nous habitions encore il y a peu chez nos parents ! »

Groupe de lycée, donc ? « Pas du tout, nous nous sommes rencontrés – hormis le batteur – au conservatoire. » Hum… Ambiance studieuse, nous présumons. Voire des stakhanovistes du son, plus habitués des studios de répétition ou d’enregistrement que de la scène… Sourire : « Pas obligatoirement ! La scène et le studio méritent tous les deux un apprentissage. Nous nous refusons de faire un choix. D’autant que, si le disque physique vend moins, il est tout de même écouté. L’un complète l’autre et inversement. » Mais ce premier album ? « C’est en cours, mais nous ne sommes pas pressés. On a tellement vu des types de notre génération aller trop vite… Nous avons déjà pas mal évolué, murit. Finie l’expérimentation, nous connaissons nos capacités. Et, en soit, c’est déjà la preuve d’une certaine maturité... »



> Page MySpace