Le quatuor est du genre rapide. Pas du type anguille, à se faufiler sournoisement parmi les paires. Plutôt crocodile à jouer les accessoires chics immobiles pour mieux vous sauter à la carotide le moment venu. Un animal collectif à sang froid, malgré...

Dans ce maelström, enrichi par ses propres vécus et traditions, il y a du The Hives, Tito & Tarantula, The Stooges, Jet, voire même du Nancy Sinatra... Excusez du peu ! L’enregistrement, savoureusement vintage, semble d’ailleurs conditionné pour le vinyle....

Au zapping et la multiplicité des sources, les Dijonnais continuent de prouver que, si tout a peut-être déjà été écrit, une novlangue pouvait malgré tout exister. Ou comment détourner les formes, les contorsionner et les mélanger pouvait renouveler le...

Fin de la récréation pour Adrien Leprête, par ailleurs membre des groupes Conrete Knives (Bella Union) et Kuage (Combien Mille Records). Après trois maxis crépusculaires, le voici enfin de retour avec un premier album aux contours toujours aussi peu géométriques....

Il y a ceux qui choisissent un manoir (Radiohead), d’autres une villa (The Rolling Stones) quand les derniers se décident à pousser le vice jusqu’à jouer les sautes-moutons entre les métropoles pour trouver l’inspiration (David Bowie). Comme une quête...

Il aura fallu quatre ans pour que les deux frères natifs du sud du Maroc parviennent à élaborer ce troisième album. Avec toujours une même obsession, à l’image de leur nom signifiant « entre-deux » : faire le pont entre les mondes, les époques, voire...

LOUISE ATTAQUE Anomalie (Barclay) > Site web 4e disque et un batteur en moins, le trio – désormais quadra – livre une électro-pop resserrée, prenant acte du temps passé. Propos sombres, violon revisité, élans rock, ballades distanciées… Leurs stigmates...

Première échappée pour le chanteur des groupes Poni Hoax, Aladdin et Paris, en parallèle de l’écriture d’un album pour Arielle Dombasle... A moins qu’il ne l’ait toujours été, en solo ? Ce serait peu étonnant quand on connait l’animal : poète maudit aux...

Dès le titre éponyme en ouverture, la première écoute semble être la dixième. Comme une évidence. La faute à un son pointilleux : voix en avant, batterie trouble-fête (bravo !) et riffs sauteurs. Puis cette dimension britannique, faisant fit de l’arrogance...

On croirait entendre un artiste bis, biberonné aux Dave Grohl ou autre Josh Homme... Sauf que le Parisien les a véritablement fréquenté (excusez du peu), lors de sessions d’enregistrement à Los Angeles. Voire partage un projet parallèle avec eux... (mais...

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>