Publié par Longueur d'Ondes


Un quasi sans faute pour cette BD nous venant du pays des Lego.

rockworld couverture
Ses auteurs, tout d’abord : deux Danois ayant écumé le milieu underground de Copenhague et coopéré pour une flopée de fanzines. Sa forme, ensuite : un 128 pages au grammage renforcé et à la couverture généreusement cartonnée. Le trait est acéré, donnant aux personnages noir&blanc des allures fantasmagoriques aux contours cabossées. Avec quelques bonnes idées sur les déformations et surplombs.

Sur le fond, enfin : les aventures de Charley et Mickey en contrée musicale, dans la pure tradition du buddy movie (deux héros aux antipodes). Le premier joue les clowns blancs, blogueur snob et observateur cynique des scènes indépendantes. L’autre est l’auguste, musicien malgré lui, sans limite dans l’alcool et les lourdeurs graveleuses.

Au final, si la satire se perd parfois dans ses à-côtés, la galerie de portraits fait mouche. Ou comment dépeindre ces loosers que seule la hype unifie et dont le rock est un palliatif outrancier à la vacuité de leur vie.

Rockworld-3.jpgRockworld-4e-couv.jpgRockworld-Mosdal-Orsted.jpg


(The Hoochie Coochie)


 

Commenter cet article