Publié par Longueur d'Ondes


Ancien leader d’un des premiers groupes punk en France (Asphalt Jungle), journaliste à Rock&Folk… Eudeline est surtout l’un des étendards du gonzo hexagonal…


Ce-siecle-aura-ta-peau.jpgGonzo ? Un style littéraire (cf. « Las Vegas Parano » d’Hunter S. Thompson) basé sur la subjectivité et sans rapport direct avec son faux-ami pornographique. Ou l’art de décrire son sujet au plus prêt de l’action.

Dans son deuxième roman (sur quatre), réédité pour la troisième fois, cet amoureux des points de suspension maquille à peine les passages autobiographiques, puisant dans le XVIIIe parisien deux portraits en marge. Deux paumés promis à la mort, taillés dans l’argot et l’écriture référencée.

Pour Eudeline, rien de plus facile. Eternelles lunettes fumées, insatiable clopeur, ancien héroïnomane, le corps courbé… Le dandy porte les stigmates de ses excès. Le style est hachuré, saturé de punchlines incroyables. Parfois même au détriment de l’action.

Ecrit au siècle dernier, certes, mais toujours aussi poétiquement actuel. 


(Le Mot et Le Reste)

 

Commenter cet article